Chonique de Bouba: « Tous ces présidents sont déconnectés de la réalité de leurs peuples »

« Pour la survie des vôtres, est ce que la mort des autres est vitale » ? Kery James
Les africains financent une partie du budget français !!!
L’Afrique francophone, ce vaste carré, les populations ne sont que l’ombre d’euxmêmes, c’est malheureux. C’est sans espoir. Tous ces présidents sont déconnectés
de la réalité de leurs peuples. Plus grave encore, ils ont la double nationalité, celle
de la France et celle de leur pays au point où l’on ne sait pas s’ils défendent les
intérêts de leurs propres pays ou ceux d’un pays étranger. C’est absurde, mais
c’est comme ça et puisque la bêtise africaine n’a pas de limites, ces présidents sont
allés jusqu’à conserver une monnaie coloniale nuisible, une monnaie qu’ils ne
contrôlent même pas. C’est comme l’esclave qui veut rester enchainé. Un autre
exemple, leurs intellectuels, ce sont des robins des bois à l’envers, ils sont
nuisibles. Ils exhibent leurs diplômes obtenus à la Sorbonne comme des trophées,
des diplômes bidons qui ne créent pas la richesse.
Le docteur en agrégation de grammaire française ne changera pas grand-chose
dans le régime alimentaire d’un enfant togolais. Cet enfant sous-alimenté, la tête
vide, les yeux vides, c’est donc à cause de ce genre d’élite nocive et aliénée que
ces pays ne s’en sortiront jamais de ce trou.
En contre partie de la convertibilité garantie par la France, je parle de la monnaie,
les banques centrales africaines s’engagent à déposer 50% de leurs réserves de
change auprès du trésor français, sur des comptes portant le doux nom de
« comptes d’opérations ».
C’est un drame ! imaginez vous 50% des avoirs extérieurs de leurs pays déposés
chaque année dans un compte logé à l’étranger ; résultat : les citoyens africains
n’ont pas accès aux services publics monétaires. Avec quoi vont-ils se
développer ? Cet argent va en France pour payer les chômeurs français, les
assistés, les handicapés… Apres on s’étonne qu’il y ait des migrants africains qui
ne font que suivre leur argent volé. Les réserves extérieures de ces pays la sont à
peu près 14 Milliards de dollars rémunérés au taux marginal. Les africains financent
une partie du budget français, l’argent appartient aux africains et les intérêts sont
pour la France. C’est pour ça ils n’avanceront pas, ne serait ce que d’un iota. De
plus la France leur ferme la porte, ils rodent comme des corbeaux autour du
consulat de France. Mêmes les cadres supérieurs, des médecins, ils font la queue
devant le consulat de France comme de vulgaires mendiants. Parallèlement le
clochard français n’a pas besoin de visa pour se rendre en Afrique, il prend son sac
à dos et débarque dans n’importe quelle capitale africaine.
Qui a ramené en 1er le virus Covid-19 au Sénégal ? un français…ensuite un
britannique ensuite ensuite ensuite… vous leur donnez de la richesse et ils vous
ramènent la merde chez vous pour vous traiter ensuite de sauvages. « Allez voir
toutes les questions qu’ils posent aux étrangers souhaitant se faire naturaliser ! si
on les posait aux français, la moitié de la population se ferait dégager parce qu’ils
ne connaissent pas les réponses » Jean Luc Melenchon.
Ces accords de prétendus partenariats économiques avec les pays d’Afrique, des
caraïbes et du pacifique sont une incroyable machine à produire de l’immigration
puisqu’ils déclenchent une baisse des recettes des états concernés et donc de
l’action sanitaire, sociale et éducative pour ces pays. Et surtout une invasion des
marchandises européennes qui ont pour résultat de tuer l’économie locale,
d’augmenter le chômage et de pousser les populations de la campagne vers les
villes. Les agricultures vivrières sont ruinées au profit des produits de l’agriculture
française en particulier et européenne en général. Ce qui provoque l’exil des
populations de la campagne vers les villes et de la ville vers l’étranger. Sauf qu’une
fois sur le territoire étranger, les cerveaux sont retenus, le reste ramené aux
frontières.
On nous parle toujours des français qui restent réticents à recevoir des « migrants »
africains parce que c’est un fardeau, une destruction de leur identité sociale… sauf
qu’il faut régler les causes. Les gens ne partent pas de Syrie, d’Iraq, de Darfour, de
Bamako pour faire du tourisme. C’est parce qu’il y a la guerre qu’ils se barrent.
Pour faire cesser la guerre, il ne faut pas l’amplifier en continuant les
bombardements, pompiers pyromanes. On vous a vu en Lybie, Cote d’Ivoire, Mali,
Rwanda, oui vous les architectes de la destruction, maçons de l’horreur… Il faut
discuter avec les protagonistes du combat de manière à mettre en place un
gouvernement d’union nationale sous la protection d’un mandat de l’ONU et si on
ne le fait pas, la guerre continuera et l’immigration aussi. Nous avons un destin
commun depuis que vous avez décidé de vous joindre à notre histoire pendant plus
de 500 ans. Ceux qui pensent la guerre ne porteront jamais de treillis.
Unissez-vous peuples d’Afrique et dépassez la haine !!!

B NDIOUR SOUFY

Voir Aussi

Chronique de Bouba: « Scandales après scandales !!! »

« Le scandale n’est jamais retombé que sur ceux qui le provoquent », Jean GIRAUDOUX …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 + 24 =